Employé, gestionnaire ou médecin : Zone professionnelle COVID-19

Une nouvelle entente de collaboration pour assurer des services spécialisés aux usagers du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches

09 décembre 2019

Grâce à une entente de collaboration conclue entre le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS du Bas-Saint-Laurent) et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS de Chaudière‑Appalaches), les usagers de ces deux régions bénéficieront d’un meilleur accès aux services en médecine spécialisée. La ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, en a fait l’annonce aujourd’hui au nom de la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann.

Plusieurs spécialités médicales sont visées par l’entente, soit la pneumologie, l’orthopédie, la radiologie et l’urologie. La proximité géographique, l’historique de consommation de services et les partenariats en cours depuis de nombreuses années entre les deux CISSS en font des partenaires de choix afin de mieux desservir la population. Le CISSS de Chaudière-Appalaches et le CISSS du Bas-Saint-Laurent sont en effet déterminés à poursuivre et consolider leur collaboration, notamment sur la base du partenariat historique qui existe entre l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima de La Pocatière et certains services médicaux spécialisés au sein du CISSS de Chaudière‑Appalaches (Montmagny et Lévis).

« Améliorer l’accessibilité à des soins et à des services de qualité, offerts à proximité du domicile des usagers, est une priorité pour moi. Je remercie les équipes du CISSS du Bas-Saint-Laurent et du CISSS de Chaudière-Appalaches qui unissent leurs forces afin de mieux répondre aux besoins de la population. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

« C’est une excellente nouvelle que nous annonçons pour les personnes du Kamouraska qui sont en attente de soins et qui ont besoin d’un suivi médical particulier dans l’une ou l’autre des spécialités visées par l’entente. Mon engagement à maintenir les services de proximité en région a toujours été très clair et je remercie les deux établissements de réaffirmer leur volonté à poursuivre et consolider leur collaboration, au profit des usagers qu’ils desservent. »

Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional et ministre responsable des régions de Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie–Îles‑de-la-Madeleine

Faits saillants :

L’entente prévoit plusieurs bénéfices concrets pour les usagers nécessitant des services médicaux spécialisés :

  • Le CISSS de Chaudière-Appalaches offrira, à partir de l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima, des services de consultation en pneumologie;
  • Des services spécialisés en urologie seront accessibles à l’Hôpital de Montmagny et le CISSS du Bas-Saint-Laurent a été autorisé à recruter un spécialiste additionnel pour l’ouest du territoire bas-laurentien;
  • Le CISSS du Bas-Saint-Laurent assurera une présence sur place accrue en orthopédie afin que 75 % des besoins ambulatoires en orthopédie puissent être offerts à l’Hôpital Notre-Dame-de-Fatima.

L’entente, d’une durée de douze mois, pourra être renouvelable avec l’accord des deux établissements.