Une nouvelle chaire sur la santé en milieu rural est lancée grâce à un partenariat novateur

13 janvier 2020

L’Université du Québec à Rimouski lance une nouvelle chaire de recherche sur la santé et les services sociaux en milieu rural. Issue d’un partenariat novateur avec les Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches et TELUS, la chaire vise à apporter des réponses adaptées aux enjeux sociaux et de santé auxquels font face les populations des communautés rurales de ces deux régions.   

La Chaire de recherche sur la santé en milieu rural s’inscrit dans une approche interprofessionnelle et est dirigée par deux spécialistes de l’organisation des soins et des services sociaux et des pratiques professionnelles en milieu rural. Les titulaires sont la professeure en sciences infirmières Lily Lessard, du campus de Lévis, et la professeure en travail social Marie-Hélène Morin, du campus de Rimouski.

Dotée d’un financement de plus de 1,2 M$ sur cinq ans, la chaire propose une vision contemporaine de la ruralité. Elle concentrera ses travaux de recherche sur le développement de solutions adaptées favorisant la santé et le mieux-être des personnes, des familles, des groupes et des communautés rurales des régions du Bas-Saint-Laurent et de Chaudière-Appalaches.

La programmation scientifique sera développée en partenariat avec les acteurs du milieu de la santé et des services sociaux des deux régions, et ce, tout en tenant compte des caractéristiques territoriales et démographiques des milieux ruraux. Les travaux s’appuieront sur la conviction que ces milieux détiennent les compétences nécessaires pour agir sur les enjeux de santé qui les concernent.

« Cette chaire de recherche fait suite à un partenariat novateur entre l’UQAR, le réseau de la santé et des services sociaux et le secteur privé. Cette collaboration facilitera le transfert des connaissances vers les populations rurales, les intervenants de la santé et des services sociaux et les décideurs. L’UQAR est profondément enracinée dans les régions qu’elle dessert et cette nouvelle chaire sera bénéfique pour les populations qui y résident. »

Jean-Pierre Ouellet, recteur de l’UQAR

 

« Les travaux de recherche de la chaire nous donneront accès à des connaissances de pointe pour bonifier la qualité et l’offre de soins et de services de santé. Ils permettront également de mieux cibler nos actions pour répondre aux défis de la santé en milieu rural. »

Isabelle Malo, PDG du CISSS du Bas-Saint-Laurent

 

« Les préoccupations de notre personnel seront prises en compte dans la réalisation des travaux de recherche. Leur implication permettra de développer une pratique professionnelle plus stimulante qui répond à leur réalité sur le terrain. » 

Daniel Paré, PDG du CISSS de Chaudière-Appalaches

 

« Avec notre division santé, nos technologies de pointe et notre vaste réseau, l’amélioration et la continuité des soins et des services sociaux sont d’une importance capitale pour TELUS, d’autant plus lorsqu’il s’agit des régions du Québec. Nous sommes ravis de prendre part à cette collaboration porteuse pour notre milieu. »

Raymond Lacroix, vice-président régional de TELUS, Livraison des solutions spécialisées et soutien

 

La création de la Chaire de recherche sur la santé en milieu rural vient accentuer le positionnement de l’UQAR dans le domaine de la santé et des services sociaux. En plus de former une relève de pointe, elle permettra de regrouper une masse critique de chercheuses et de chercheurs afin de développer de nouvelles connaissances, de bonifier la formation des étudiantes et des étudiants en santé et en services sociaux et de favoriser une étroite collaboration en continu avec le réseau de la santé et des services sociaux.

 

Consulter le communiqué de presse officiel